Sur la route des chercheurs d’or

By | 27/01/2014

On voit fleurir ces derniers temps sur les pages Facebook d’athlètes olympiques, des photos d’hommes et de femmes, la tête enduite de charbon et portant un casque de mineur … Le photographe et sportif de haut niveau, Mamédy Doucara, nous en dit un peu plus sur cette longue série de portraits hors du commun intitulés  « Les chercheurs d’or »

Capture d'écran page Facebook Nathalie Péchalat / Fabian Bourzat

Capture d’écran page Facebook Nathalie Péchalat / Fabian Bourzat

« Ce projet a débuté en 2012, juste avant les Jeux Olympiques de Londres, j’avais la déception de ne pas participer aux J.O en tant qu’athlète; du coup, je me suis dit qu’il fallait que j’occupe l’actualité sur le plus gros évènement sportif avec un projet photographique qui pouvait être produit assez rapidement et qui soit facilement compréhensible par tout le monde. Le thème des chercheurs d’or était né !

Ensuite Mamédy Doucara a dû enfiler sa casquette de commercial pour réussir à vendre ce projet aux sportifs seulement trois semaines avant le début des Jeux Olympiques.

« L’athlète Ladji Doucouré a été le premier à me faire confiance. Ensuite étant donné que je connais pas mal de sportifs de haut niveau, ç’ était plus facile. Quand je contacte un sportif  pour  poser pour la série, c’est parce que c’est vraiment un coup de coeur, et moi je me bat pour ça : si les gars ont aussi le coup de coeur pour le projet, il n’y a aucune raison pour qu’ils refusent ! Puis le shooting durait juste le temps de prendre un café, environ 15 – 20 minutes donc c’est clair que ce n’était pas une énorme perte de temps pour eux. « 

Une vision à plus long terme

Le projet a pris une autre dimension au soir de la victoire d’Amaury Leveaux au relais. A ce moment là, alors que toutes les lumières étaient braquées sur lui, le nageur a mis sa photo avec la mention « Chercheur d’or » en avatar sur sa page Facebook. Avec sa popularité du moment et d’autres athlètes qui l’ont imité,  beaucoup de fans ont découvert « Les chercheurs d’or » !

Parti au départ pour faire 150 portraits de sportifs de haut niveau de différents horizon « pour  produire un premier livre « Chercheurs d’or » où figureront uniquement les champions et ambassadeurs français« , Mamédy Doucara en est actuellement à 120 sportifs shootés. Mais il ne donne pas de freins à ses objectifs  »Le second objectif est de produire un 2 ème livre   »Chercheurs d’or » mais cette fois-ci avec les plus grosses stars internationales : Usain Bolt, Raphaël Nadal, Roger Federer, Lionel Messi … ».

Capture d'écran compte Twitter Marie Marchand-Arvier

Capture d’écran compte Twitter Marie Marchand-Arvier

Un shooting photo au CNOSF à J-100

Boosté par les bons retours de son projet après Londres en 2012, le sportif de haut niveau et photographe remet cela pour Sotchi ce qui concerne les athlètes « hiver » les shooting des Chercheurs d’or pour les Jeux Olympiques de Sotchi ont été en partie réalisé au moment de la désignation du porte drapeau de la délégation française et la présentation des tenues, à la cérémonie de J-100 avant les J.O au CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français).

« Le CNOSF ( Comité National Olympique et Sportif Français) m’a donné l’opportunité d’organiser des prise de vue avec les participant des JO lors de la désignation du porte drapeau de la délégation française et de la présentation des tenues au moment de la cérémonie J-100 au CNOSF. J’avais une liste des ambassadeurs et des potentiels médaillables et au fil de la journée cette liste s’est affinée, certains seront pris en photo plus tard. »

Martin Fourcade, Jason Lamy-Chappuis,  Ophélie David, Brian Joubert, Carole Montillet, Marie Dorin, Guilbaut Colas, Marie-Laure Brunet, Julien Lizeroux, Tessa Worley, Alexis Pinturault, Sylvain Dufour, Marie Marchand-Arvier, Thibault Fauconnet, Kevin Rolland, Florent Amodio se sont ou vont se prêter au jeu du shooting photo.

« Les portaits vont être utilisés pour faire des expositions, mais dans ces 150 portraits peut-être que certains seront uniquement visibles dans le livre. Pour le moment les expositions ne sont pas précisément définies, elles sont plus prévues en fonctions des opportunités qui se présentent. »

Nous ne doutons pas des succès à venir pour ces expositions !

 

Retrouvez l’actualité des « Chercheurs D’or » sur leur page Facebook ou sur leur compte Twitter

 

Merci à Mamédy Doucara pour sa disponibilité et sa patience.

 

 

Commentaires

Commente

Laisser un commentaire