Sportifs : 13 conseils pour votre recherche de sponsors

By | 13/08/2017

Pour atteindre ses objectifs un athlète de haut niveau a besoin de soutiens. Ces soutiens peuvent prendre des formes différentes : soutiens moraux comme la famille et les amis, soutiens logistiques comme l’aide d’une fédération, d’un team ou d’un club, soutiens financiers comme l’aide qui provient d’une entreprise privée ou d’une institution publique, soutien matériel qui provient d’équipementiers en relation avec votre pratique sportive, soutien dans la performance comme un entraineur privé, un cabinet d’étude postural, un soutien dans la médiatisation comme un magazine ou un site internet … et bien d’autres encore !

Si certains de ces soutiens vous sont plus ou moins automatiquement acquis, d’autres devront être démarchés et être convaincus de vous rejoindre dans votre aventure. Selon votre niveau, votre âge, vos objectifs ces soutiens sont indispensables à la réussite de vos objectifs sportifs à court, moyen ou long terme. Voici donc X conseils pour démarcher et entretenir une bonne relation avec vos partenaires.

Avant d’entamer votre démarche :

Avant de commencer à démarcher de potentiels partenaires, il est nécessaire de savoir ce que vous pouvez offrir.

1- Listez vos qualités qui peuvent être exploitées par un potentiel partenaire : bien souvent les sponsors souhaitent valoriser les partenariats : vous êtes à l’aise pour parler en public pour parler de votre vécu d’athlète ? vous avez réalisé un exploit sportif qui pourrait être intéressant de raconter ? Vous avez X millier d’abonnés sur les réseaux sociaux ? Vous pouvez faire une séance de dédicaces ? Vous faites régulièrement des vidéos ? Vous partez en stage d’entrainement souvent à l’étranger et aimez prendre des photos de qualités qui pourraient être exposées ?  Vous avez un talent pour raconter des histoires ? Vous êtes parent ? Vous êtes à l’aise lorsqu’on vous prend en photo (mannequinat) ? Vous ne digérez pas le lait ? Vous avez les pieds plats ? Vous êtes diabétique ? Vous avez le Brevet d’Etat ?

2- Listez les valeurs en tant qu’Homme qui vous animent et les « choses » qui vous intéressent: vos valeurs d’Homme combinées à celles de sportif de haut-niveau et vos passions en dehors du sport peuvent s’accorder ou pas avec de potentiels sponsors. Encore une fois le but est de savoir sur quoi l’entreprise qui, potentiellement, vous aidera pourra capitaliser et de vous démarquer des autres sportifs : la littérature du XII ème est votre passion ? noté le ! Vous aimez vous soigner grâce aux plantes ? Vous passez vos moments libres à regarder des films d’art et essai ? Vous êtes minutieux et rigoureux ? Vous avez une certaine philosophie de vie ?

3- Listez les outils de communication où vous parlez de vous (ou votre sport) et/ou où on parle de vous: digitaux (réseaux sociaux, site internet, … – avec le nombre d’abonnés/ de vues), presse (des articles où vous êtes mentionné, …) vous avez des pages sur les réseaux sociaux sur lesquels vous communiquez régulièrement ? Vous avez un site internet ? Vous réalisez des exploits sportifs qui sont repris dans la presse ?

4- Listez les actions de communication que vous prévoyez d’effectuer sur une année : cela permettra de montrer à vos potentiels sponsors si d’une part ils seront vu et si d’autre part il y a une possibilité pour eux de s’impliquer sur un projet que vous avez prévu de faire. Une soirée avec des partenaires en fin de saison ? Des vidéos humoristiques tout au long de la saison ? Un calendrier ? Un magazine ?

5- Quels sont les supports de communication que vous vendez à l’entreprise? Les entreprises qui vous donnent quelque chose sans rien recevoir en retour sont rares. Cette liste peut rejoindre sur quelques points les listes précédentes. Vous portez un casque/ bonnet ? Vous conduisez une voiture ? Vous êtes actif sur les réseaux sociaux ? Vous avez un site internet ? Vous faites régulièrement des vidéos ? …

 

Attention : lorsque vous vous engagez sur quelque chose il est important de faire ce que vous avez dit. Ne dites pas que vous avez prévu d’organiser une soirée avec vos partenaires alors vous détestez organiser des choses. Ne vous engagez pas sur un projet que vous ne pourrez pas tenir : il en va de votre réputation !

 

Le dossier de sponsoring

Une fois que vous avez listé tous les éléments précédents vous pouvez préparer la prochaine étape : le dossier de sponsoring. Ce dossier servira de support à votre demande, à étayer vos dires et laisser une trace de votre passage.

6 – Créer un dossier facile à lire : faites une mise en page aérée où on retrouve facilement les informations importantes. Privilégiez la qualité des infos à la quantité. N’oubliez pas de mettre des photos !

7- Votre présentation : Pourquoi de ne pas faire une partie « sportif » et une partie qui regroupe les informations sur l’Homme ? Une partie peut être consacrée au sportif avec une petite présentation de votre discipline, de votre parcours de sportif, votre palmarès, vos objectifs à court, moyen et long terme, les réseaux sociaux/ site internet et un rappel des entreprises qui vous suivent. Une autre partie peut mettre en valeur l’être humain que vous êtes : votre parcours en dehors de votre discipline, vos valeurs (les valeurs sportives et les valeurs personnelles), vos passions en dehors du sport de haut niveau et vos qualités humaines.

8- Qu’est ce que vous vendez ? Le but de ce dossier est de vendre vos espaces de communication ! Plutôt que de vendre un espace à la fois (par exemple votre casque pour 100€, un logo sur le site internet pour 50€), vendez des « packs ». Jugez l’espace le plus avantageux pour une entreprise et ajoutez quelques éléments. Par exemple le pack à 300€ permet d’avoir son logo sur le casque, une vidéo de présentation diffusée sur les réseaux sociaux, le logo affiché sur le site internet + 1 leçon de patinage pour 10 personnes  avec vous. Le pack à 150€ donne droit à une vidéo de présentation et le logo sur le site internet, etc…

9- Qu’est ce que vous êtes capable de faire ? Vous vendez vos espaces disponibles mais peut-être que l’entreprise est plus intéressée par l’Homme, ce que vous êtes capable de faire, plutôt que par vos résultats sportifs. Il est donc important de mentionner vos « talents » ou « qualité ». Par exemple vous avez le Brevet d’Etat, du coup vous pouvez prendre une journée pour donner un cours à des salariés de l’entreprise …

10- Personnalisez votre demande. Chaque personne et chaque entreprise a des valeurs et des besoins différents. Adressez un courrier personnalisé en même temps que votre dossier en expliquant pourquoi vous démarchez cette boite et pas une autre. Vous pouvez personnaliser vos « pack » également : par exemple si vous démarchez une office de tourisme dites que vous allez mettre en avant le territoire sur lequel vous évoluez à travers une vidéo plutôt que de proposer des cours de ski. Si vous démarchez un fabriquant de poussettes de sport (c’est un exemple …!!), vous pouvez proposer un article « test » sur votre site internet. Vous avez une bonne relation avec un équipementier qui fait de la vente en ligne ? Proposez lui de mettre un lien avec un code pour permettre à vos fans d’avoir un pourcentage de réduction sur les produits.

Bref, adaptez-vous à votre interlocuteur pour maximiser vos chances !

 

Attention : comme sur un CV, il vaut mieux justifier ce que vous dites, donnez des références : au lieu de dire simplement « j’aime réaliser des vidéos », « je réalise des vidéos. J’utilise tel type de matériel. Vous pouvez voir mes réalisations sur [le nom de la chaine] »

 

Entretenir une bonne relation

Une fois que vous avez reçu vos sous ou vos produits de la part de l’entreprise démarchée votre relation ne doit pas s’arrêter en si bon chemin !

11- On respecte ses engagements : il en va de votre crédibilité ! Vous aviez convenu de faire une vidéo de présentation, faites là !

12- Donner des nouvelles : Une entreprise ou un équipementier mise sur vous il est important de garder un contact régulier avec ces derniers (parfois une petite entreprise s’engage uniquement pour le côté humain (vous êtes la petite-fille de l’oncle de son voisin), du coup elle appréciera encore plus d’avoir de vos nouvelles). Vous êtes plusieurs à rechercher des partenaires, une entreprise va plus facilement se tourner vers quelqu’un qui soigne ses relations, avec qui l’entreprise a un bon contact, plutôt que quelqu’un qui appelle uniquement quand il a besoin.

13- Partez en bon terme : le milieu est petit ! Votre contrat n’est pas renouvelé ? vous estimez avoir été lésé sur certains points ? Oui c’est chiant, oui c’est râlant, oui c’est peut-être malhonnête de leur part. Mais le milieu du sponsoring, encore plus dans les sports de neige et de glace, est un petit milieu où tout le monde ou presque se connait. Séparez-vous en bon terme : vos chemins se croiseront peut-être dans quelques années.

 

En espérant que cet article vous a été utile, bonnes recherches ! :-)

Commentaires

Commente

Laisser un commentaire